Pour plus de lumière – rencontre

La photo d’une amie aujourd’hui disparue, par Lydia Belostyk, me touche en plein coeur, alors que je lis l’anthologie personnelle de Charles Juliet, Pour plus de lumière, en poésie-Gallimard, dont cet extrait que je retiens (extrait de « Fouilles » – 1998) – dans l’actualité de cette nouvelle vague épidémique, qui a déjà vu les « anciens » privés des visites de leurs proches dans le moment difficile de leur fin de vie … Read More

Rachid Koraïchi, jardinier de la mémoire des oubliés

. Né à Ain Beïda, Algérie, en 1947, Rachid Koraïchi travaille et vit à Paris.  Artiste inspiré et généreux, dont l’œuvre se réfère au poète Rûmî et à la philosophie soufi, il travaille depuis toujours avec des poètes : sur son site, on trouve des collaborations avec Mohamed Dib, René Char, Mahmoud Darwich… Plasticien, écrivain, calligraphe, héritier d’une famille descendant du prophète, il est aussi mécène, paysagiste-architecte… Et l’on retient entre.. Read More

L’émoi du jeudi

photo Lydia Belostick . Une rubrique consacrée à un texte, une information, un événement qui m’ont émue : « émoi » comme trouble, saisissement, bouleversement, inquiétude, tendresse… qui font agir. « L’émoi » parce que l’émotion est, par-delà les mots, ce que transmet la poésie, ce par quoi elle peut agir, parce que cette sensation fondamentale est aussi celle qui nous relie, humains, et nous rassemble dans notre projet d’humanité. Dans la rubrique, des.. Read More

Attilio Zanichelli : Un Matin

Ce samedi 27 novembre, à Sorbolo, province de Parme, se tient le colloque consacré au poète Attilio Zanichelli – à cette occasion, je publie ici le poème « Un Matin » qui dit toute la profondeur métaphysique de son oeuvre, et l’élégante simplicité de sa poétique : Un matin Le matin, assis sur l’herbe gracile du pré, par la pensée j’oscillais vaguement en quête de moi-même, ou comme après une chute on.. Read More

« Je dis désirS », le 8 décembre, à la maison de la poésie de Montpellier

. Notre anthologie – accompagnée des belles photos de Jaume Saïs, poursuit sa route. C’est avec des lectures d’Ida Jaroscek, Michèle Helme et Michaël Glück que l’anthologie sera présentée en ouverture de la soirée consacrée par la maison de la poésie Jean Joubert à la rencontre avec Guillaume Boppe, le 8 décembre : L’anthologie est toujours disponible sur le site de l’éditeur : http://www.association-lac.com/editions/editons.html

Ephéméride : feuilles détachées

Une éphéméride – ce calendrier qu’on effeuille au fil des jours – est à l’image de l’arbre en automne : chaque feuille arrachée emporte un souvenir, dépouille le présent, marque la succession du passage des instants que rien ne rattrape, sinon le vent qui les emporte… Sujet mélancolique, et pourtant riche de toutes les couleurs, les ors et rouilles qui parent ces défuntes, dont restent les fragiles squelettes, parfois. Voici.. Read More

Toujours VI(v)AN(t) : Boris Vian

Inclassable, inlassable, génial touche-à-tout, Boris Vian sera au coeur de notre rencontre du 25 novembre. Nous lirons et chanterons certains de ses textes, et vous pourrez nous proposer vos propres textes, s’ils font écho à l’imagination débordante et surréaliste de l’homme aux cent pseudos : volons sur les ailes de l’absurde, vers un univers à la Lewis Carrol, n’hésitez pas à nous proposer des inventions aussi farfelues, parfaitement techniques et.. Read More

Soirée « Autour du corps » Chez Pauline

Ce jeudi 14 octobre nous a donc réunis dans notre habituel lieu de rencontres, le petit café culturel caché au 3 rue Bavastro, dans le quartier du Port de Nice. Les échanges et lectures, toujours fructueux, ont permis d’entendre des poèmes proposés sur notre atelier de création, et des poèmes apportés par des participants. Dans une ambiance détendue – et rieuse, nous avons pris date pour le prochain Jeudi des.. Read More

Présences du corps

. Mon CorpsEriciel C’est dans un corps à corps Que tu as été conçu. Mon corps. Il en faut des corps pour faire un corps. Les corps de mes parents, ceux de leurs parents et de leurs grands-parents Et encore et encore. Il a fallu du temps pour que tu te formes Il a fallu du temps pour que tu viennes au monde, Mon corps. Expulsé du corps de ma.. Read More