La Silenziosa – une villa qui parle

. On rencontre parfois des magiciens – de ces artistes qui modèlent l’univers autour d’eux, et fédèrent d’autres artistes pour des projets toujours nouveaux. Ils sont rares, et précieux. J’ai déjà parlé de l’artiste Italo Lanfredini, dont on peut voir des pièces de sa « forêt empoignable » – 39 colonnes de terre cuite portant trace de la forme/force des mains dans le parc de sa maison-atelier-musée  La Silenziosa, à Comessaggio –.. Read More

Dans les ténèbres, laisse-moi demeurer…

.Par Le Caravage — The Yorck Project (2002) 10.000 Meisterwerke der Malerei (DVD-ROM), distributed by DIRECTMEDIA Publishing GmbH. ISBN : 3936122202., Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=148764 . En lien avec l’appel à textes autour de La Matière Noire du poème, je propose cette traduction du poème de John Dowland (1563-1626) , auteur, compositeur, luthiste de l’époque élizabéthaine, auteur d’une oeuvre mélancolique et fort noire, considérée parfois comme hermétique1, renfermant un discours secret sous.. Read More

Somaia Ramish(Afghanistan), 2 poèmes traduits par Cécile Oumhani

photo : affiche de l’événement de Somaia Ramish à Rotterdam. . poèmes traduits de l’anglais par Cécile Oumhani et publiés dans le numéro 8 de la revue Apulée « Les Grandes Espérances ». Cette revue annuelle de littérature et de réflexion créée par Hubert Haddad s’engage à parler du monde d’une manière décentrée, nomade, investigatrice, loin d’un point de vue étroitement hexagonal, avec pour premier espace d’enjeu l’Afrique et la Méditerranée. Le.. Read More

Gabriel Grossi : poème pour le 17 mai

image générée par intelligence artificielle . Un message d’espoir, et de solidarité, à l’approche de l’anniversaire du 17 mai 1990, date à laquelle l’homosexualité est retirée de la liste des pathologies mentales par l’OMS. En souvenir de cet événement, c’est un 17 mai qu’est célébrée la Journée Mondiale de lutte contre l’homophobie. Cette occasion doit permettre de rappeler qu’il y a selon la presse plus d’une agression homophobe par semaine.. Read More

Jean-Michel Sananes – Le Rêve d’une pierre

. Parfois je suis persuadé que je vis dans le rêve d’une pierre au soleil qui s’invente un monde dans lequel je suis une particule qui se déplace. J’ai peur que la pierre se réveille et redevienne caillou, qu’elle m’oublie. Peut-être est-ce cela le mystère de vivre ! À la sortie d’un de ses rêves, la pierre a effacé mon chat et les fleurs du jardin, et je suis là,.. Read More

Niels Hav, « Tintin au cimetière »

. Tintin1 au cimetière . La dernière fois que j’ai rencontré Tintin il était assis au cimetière Assistens. J’étais sur mon vélo, on s’est salué, mais je ne me suis pas arrêté – J’ignorais que je le voyais pour la dernière fois. De temps en temps, on faisait un peu de conversation quand on se rencontrait auprès des lacs ou à Ravnsborggade. Lui toujours en compagnie de femmes qu’il distrayait.. Read More

Anna Frajlich (Pologne) : Sous les yeux du monde.

crédit photo https://urbanart-paris.fr/2016/01/street-art-en-pologne-direction-lodz/: . Alice-Catherine Carls nous envoie le dernier poème d »Anna Frajlich, encore inédit, qu’elle a traduit.  Ce poème sera publié dans la revue Wyspa , No. 1, 2023. Constat terrible et bouleversant, il interroge la violence de nos sociétés civilisées – si peu capables d’apprendre de l’histoire à éviter le pire. . Sous les yeux du monde Anna Frajlich . Mommy, mommy répétait en suffoquant Tyre Nichols sous les coups.. Read More

Fabien Drouet : « Journal de brouillon »

« Pariggi, luglio 2006 », photo Paolo Zanardi . Le tragique de la situation, croqué par Fabien Drouet, dont la plume agile décrit tout le grotesque : notre monde, tel qu’on le vit, tel qu’on ne le voit parfois plus, les yeux rivés sur les écrans… . Journal de brouillon . Hier, j’ai assisté à un spectacle extraordinaire. On pouvait y trouver de l’humour mais c’était plutôt une tragédie. Le dispositif comme.. Read More

« Un matin de brume », d’Annie Deveaux-Berthelot, par Jeanne Orient

.photo Francesco Gallieri . . C’est une recluse volontaire Annie Deveaux Berthelot. Recluse non pas hors du monde. Mais recluse dans un amour magnifique, un amour impossible, un amour éternel. Alors elle s’est recluse dans une correspondance poétique avec l’autre. Lui est un immense poète et philosophe. Elle est biologiste et poète. Il y a entre eux quelque chose d’indéfinissable qui nous échappe, qui échappe aux règles normées de la.. Read More

C.215 : visages d’Ukraine

. Cela fait un an que l’Ukraine est en guerre – un an de destructions et de douleur – un an que nous lancions le projet d’anthologie « Mots de paix et d’Espérance » – avec l’espoir qu’une solution soit trouvée avant que trop de morts ne pèsent sur nos coeurs et nos consciences d’humains solidaires. . . C’est donc un triste anniversaire que nous marquons aujourd’hui et pour lequel nous avons.. Read More